En Champagne, on élabore aussi du vin rouge

Publié le 20 sept 2012 dans Le champagne, Les vendanges | 0 commentaire

En Champagne, on élabore aussi du vin rouge

La région de Champagne est réputée pour son vin blanc effervescent, le roi des vins, le champagne!

Mais en Champagne, on ne produit pas que du champagne. On élabore aussi du vin rouge qui sert à produire le champagne rosé. Notre cuvée Rubis, Champagne Marc Chauvet Rosé est réalisée par assemblage, avec 80% de Champagne Brut Tradition et 20% de Vin Rouge des Coteaux de Rilly la Montagne.

Hier soir, nous avons commencé à vinifier le vin rouge.

Le vin rouge champenois est obtenu à partir du cépage Pinot Noir, raisin à peau noire et jus blanc. Il fait l’objet d’une vinification à part. Il est vinifié en cuve selon la méthode bourguignonne. Les grappes sont passées dans un érafloir, machine qui permet de retirer les rafles (tiges de la grappe de raisin) tout en éclatant la peau des grains pour libérer le jus qu’ils contiennent. Hier, nous avons eraflé 2500 kg de pinot noir. Ce qui permettra de produire environ 1600 litres de vin rouge.

Chargement de l’érafloir

Le raisin passe dans l’érafloir, le jus et les baies sont envoyés dans la cuve à l’aide du tuyau
Le raisin est éraflé à l’aide d’une vis géante

Les rafles après le passage dans l’érafloir

Les rafles sont éjectées de la machine

Image de prévisualisation YouTube

 

Fermentation alcoolique

Le raisin passe dans l’érafloir. Il est transformé en moût (baies+ jus de raisin) qui est stocké en cuve inox. Le moût va macérer dans la cuve pendant 10 à 15 jours, tout en déclenchant sa fermentation alcoolique (transformation du sucre en alcool). Dans le même temps les tanins et les molécules aromatiques du raisin diffusent de la peau des grains vers le jus, et contribuent ainsi à colorer le jus blanc en rouge.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Lorsque la fermentation alcoolique est terminée, la partie liquide est extraite des cuves : on l’appelle vin de goutte. Les parties solides (peaux, pépins) sont retirées puis passées dans le pressoir afin d’en extraire le jus : il s’agit du vin de presse, plus riche en tanins, anthocyanes et arômes divers. En fonction du type de vin recherché, Clotilde associe vin de goutte et vin de presse pour élaborer son vin rouge.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Après quelques mois de vieillissement en cuve, le vin rouge est filtré et assemblé avec le Brut Tradition pour donner naissance au Champagne Rosé.

 

Laisser un commentaire